Quels sports après un cancer du sein ?

L’exercice physique et la pratique d’un sport en parallèle des traitements contre le cancer du sein est optimal : cela augmente leur efficacité et limite leurs effets secondaires.


Qu’importe l’activité physique pratiquée, dès que le chirurgien donnera son accord, il vous sera recommandé de bouger, de donner vie à chaque partie de votre corps et de pratiquer un sport adapté afin de récupérer la mobilité complète de l'épaule, d’éviter l’installation de douleurs chroniques et le lymphœdème (risques de grosseurs au niveau du bras, impliquant des douleurs de l'épaule, pouvant s’aggraver). Il est d’ailleurs préconisé de réaliser 8.000 à 9.000 pas par jour minimum.


Quelques exercices simples peuvent être réalisés en auto-rééducation à la maison. Vous avez aussi la possibilité de vous réunir avec d’autres femmes dans votre situation pour échanger du bon temps et créer des liens, au-delà de la pratique.


Voici quelques idées de sports à pratiquer après un cancer du sein :

- La marche nordique : discipline anti-stress, la marche nordique est idéale pour celles pour qui aiment faire du sport en extérieur, au contact de la nature. Elle a la vertu d’oxygéner les tissus, de renforcer les capacités cardio-vasculaires et de booster le système immunitaire. Le but étant de marcher à un rythme soutenu, avec de larges foulées, durant une à deux heures, munis de bâtons légers. Grâce à eux, le corps est propulsé en avant et 90% des muscles sont mobilisés. En fin de séance, on n’oublie pas les étirements pour éviter les douleurs articulaires. De plus, marcher en groupe est bon pour le moral ! Pour pratiquer, nous vous invitons à consulter le site : marche-nordique.net

- Roses Pilate : en règle générale, le Pilate améliore significativement l'élévation et la rotation interne de l'épaule du côté affecté, ainsi que la rotation et la flexion du cou. Cette pratique améliore également la qualité de vie, de l'humeur, et de l'image corporelle. Roses pilate est une gymnastique mise au point par Jocelyne Rolland, afin de récupérer après une chimio et de prévenir l’éventuelle récidive. De nombreux praticiens ont appris cette technique aujourd’hui rependue. Nous vous invitons à consulter https://www.sereconstruireendouceur.com/ pour connaitre les lieux de pratique à coté de chez vous.

- Dragon Ladies : de nombreuses femmes atteintes de cancer du sein en rémission pratiquent le dragon-boat : une longue embarcation à tête et queue de dragon contenant 10 à 20 femmes, prêtent à ramer pour emmener leur équipe à la victoire. Cette forme de canoë, très ludique, est plébiscitée par de nombreuses femmes qui y trouvent l’occasion de passer un bon moment et de faire de l’exercice en s’amusant. Si cela vous intéresse, les clubs de Dragon Ladies proposent la pratique du dragon-boat

- L’escrime : contre les séquelles de la chirurgie du sein : En général un mois après la chirurgie, sur avis de votre oncologue, vous pourrez commencer à pratiquer l’escrime. L’accent est mis sur les mouvements du buste et la mobilité de l’épaule du côté opéré et les touches ne sont pas portées. Cette pratique permet une réduction de la fatigue, une amélioration du drainage lymphatique du bras situé du côté de la mastectomie, une amélioration des cicatrices et de l’humeur.

Renseignez-vous, car la Ligue contre le cancer prend en charge la licence, fournit la tenue adéquate, l’équipement dans de nombreux départements.



Retrouvez l'ensemble en coton bio blanc sur notre boutique oncologique Fée Pour Elle.


Merci pour votre confiance. Nous vous souhaitons bon courage pendant le confinement et nous vous rappelons que vous n'êtes pas seules. Nous sommes toutes ensemble. A bientôt.


Sources :

Les clubs de Dragon ladies dans le monde

"L’escrime après un cancer du sein", Dr Dominique Hornus-Dragne, Fédération française d’escrime.

18 vues
Nous contacter

© 2019 - Par Mélanie Flagey pour les boutiques Fée pour elle